La voiture et le train, duo infernal de Belcier

13:01 Derrière les pelleteuses, Dossier : LGV et pôle d'affaires 1 commentaire

Habiter à côté de la gare, c’est pratique : le train et le tram sont accessibles en cinq minutes. Mais c’est aussi une source importante de nuisances : le bruit des trains, la circulation et le stationnement sont les préoccupations principales des habitants de Belcier. Qui redoutent d’autant plus ces problèmes que l’arrivée de la LGV et du quartier d’affaires multipliera le trafic par quatre dans le quartier. Et les divergences sont grandes entre les souhaits des riverains et les projets des décideurs.

Pour les habitants de la rue des Terres de Borde, comme le dit la morale de la fable, « Selon que vous serez… » à droite ou à gauche du pont en U, vous ne serez pas traité de la même manière. Certains ont droit à un mur anti-bruit ; les autres à une grille, jolie certes, mais dont l’isolation phonique n’est pas la qualité première.

Lire la suite…

L’éveil de la gare

13:51 Les gens, Sur les rails Pas de commentaire

Il est quatre heures du matin, Cyril finit sa journée. Toute la nuit, il l’a passée à nettoyer le sol souillé par les va-et-vient des voyageurs de la gare Saint-Jean. Il termine son service, la bâtisse s’éveille. Le Relay, L’Entretemps et les usagers de la SNCF commencent doucement à vaquer à leurs occupations.

Claudia Caratori et Mélanie Favreau

“Eloignez-vous de la bordure du quai s’il vous plait”

19:25 C'est arrivé près de chez vous, Sur les rails Pas de commentaire

La voix des haut-parleurs parvient, étouffée, jusqu’au Pont en U qui surplombe les quais.

“Votre attention s’il vous plaît. En raison d’un incident technique, le TER numéro 8352 en provenance de Mar..”

Un train Corail entre en gare. Le pont tremble, le crissement du freinage couvre l’annonce, des vapeurs âcres de diesel montent de la machine. Les gens qui attendent, répartis sur toute la longueur du quai, s’agglutinent devant les portes qui s’ouvrent dans un bruit d’air comprimé. Un enfant sort le premier, court et se jette dans les bras d’un homme. Les passagers descendent et s’engouffrent dans les escaliers qui mènent au souterrain. Les autres montent et disparaissent dans les rames. Le quai est vide.

Lire la suite…