Brèves de nuit

22:28 Les gens, Sur les rails Pas de commentaire

Ils ont 23, 39 ou 54 ans et veillent, la nuit, derrière les comptoirs des différents hôtels de la gare. De 21h15 à 7h15, de 22h à 8h, de 23h à 7h08, ils accueillent les clients, préparent les petits-déjeuners, font de la paperasse… Mais n’allez pas croire que leurs nuits sont calmes, ils sont parfois les témoins de scènes plus qu’insolites.
Lire la suite…

Escales à l’Espérance : Papi fait la popote

13:38 Hôtel de l'Espérance Pas de commentaire


Soupe de poireaux au tapioca, salade de harengs-pommes de terre, steaks et purée maison pour finir. Ce soir-là, dans la chambre de Gérard, c’est encore une fois Papi qui régale. Et quand Papi est devant les fourneaux, on ne plaisante pas avec la ponctualité. « Après l’heure, c’est plus l’heure. On mange à 19 heures pétantes », affirme le plus âgé des pensionnaires de l’Espérance. Lire la suite…

Escales à l’Espérance : mourir à l’hôtel

12:45 Hôtel de l'Espérance Pas de commentaire

« Philippe fumait un peu d’herbe. Il était hémiplégique. Il souffrait aussi du cœur, mais ça, on ne l’a su qu’après sa mort, au début de l’année. » Marie évoque le drame simplement. Trois pensionnaires sont décédés ici depuis onze ans.
Lire la suite…

Bordeaux - Chelsea : victoire des hôteliers

21:13 C'est arrivé près de chez vous 1 commentaire

Si sur le terrain les Girondins et Chelsea ne sont pas parvenus à se départager, les hôteliers du quartier sont eux satisfaits de la venue des supporters anglais. Parmi les 2000 fans ayant fait le déplacement, ils sont nombreux à avoir séjourné l’espace d’une nuit ou plus aux alentours de la gare. De quoi satisfaire les hôteliers. Lire la suite…

Escales de l’Espérance : sur les étagères de Gérard

12:50 Hôtel de l'Espérance 1 commentaire

En décembre, cela fera quatorze ans que Gérard a posé ses valises à l’Espérance. Jeans et t-shirt noir, médaille de scorpion autour du cou, lunettes à gros foyers et charentaises bleues, il est chez lui. Et pour 450 euros par mois, son chez lui c’est la petite chambre qu’il a aménagé au fil des ans.

Lire la suite…

Escale à l’Espérance : la patronne s’appelle Marie

19:26 Hôtel de l'Espérance, Les gens Pas de commentaire

Un chiffon à la main, Marie nettoie la tuyauterie qui court le long des murs de la chambre de Christian, un pensionnaire de l’Espérance. Elle et son mari, Roger, terminent l’installation du nouveau lavabo. Marie a envoyé Christian se promener pour travailler tranquillement. Elle rouspète, le locataire est rentré plus tôt que prévu : « Maintenant ça va être dur de finir le ménage. » Lire la suite…

Escales à l’Espérance

15:51 Hôtel de l'Espérance Pas de commentaire

La plaque de l’hôtel est écornée. A l’intérieur, un long couloir donne sur une petite cour où les clients font des barbecues l’été.
À l’hôtel de l’Espérance, les pensionnaires payent au mois. Du provisoire qui dure : certains sont là depuis quatorze ans. Ils ont posé leurs valises dans l’établissement de Marie et Roger. Vous découvrirez leurs histoires en plusieurs épisodes.