Jeux d’enfants sur la place Ferdinand-Buisson

15:36 Au fil des rues, Place Ferdinand-Buisson 1 commentaire

Une petite place à la croisée des chemins, désertée en apparence. Habitée par les étourneaux et les prostituées la nuit, les jeux des enfants et boulistes l’animent l’après-midi. Alors l’endroit devient le coeur du quartier. Belcier prend des allures de petit village. Boulistes, parents et enfants se retrouvent et s’y croisent. Le tout dans une ambiance familiale.

Claudia Caratori et Mélanie Favreau

Les commerçants et la LGV : je t’aime, moi non plus

21:29 Dossier : LGV et pôle d'affaires 1 commentaire


Didier Moga ira sans regret s'installer dans l'îlot Armagnac
> Didier Moga ira sans regret s’installer dans l’îlot Armagnac. (Photo : A.B.)

« Sans ce projet, je ne me serais pas installé ici. » Il est toujours des commerçants mieux informés que d’autres. Ceux qui ont les bons contacts, ont un réseau… ou un nom. Didier a racheté la pharmacie de la place Ferdinand-Buisson l’an dernier. Son nom ? Moga, comme le maire adjoint du quartier Bordeaux Sud. Évidemment ça aide pour se tenir au courant des projets à venir.

Lire la suite…

On n’est pas là pour se faire enguirlander

20:15 Au fil des rues Pas de commentaire

Les arbres de la place Ferdinand-Buisson ruissèlent de gouttes de pluie. Le halo des réverbères les font briller alors que dans le centre de Bordeaux, ce sont les illuminations de Noël qui brillent déjà. De l’autre côté de la gare il n’y a pas encore de guirlandes de Noël, Saint-Jean attend. « C’est sur le point d’être fait. Tout s’allume vendredi », affirme Cédric Debré, en charge du chantier “illuminations de Noël” à la mairie. Il faut dire que les services des espaces verts ont du temps devant eux : seulement trois sapins seront posés dans le quartier Saint-Jean. Deux sur le parvis de la gare et un égaré à Belcier. Des guirlandes vont être placées dans les arbres de la Place Ferdinand-Buisson, ces branches-là feront bien l’affaire… Enfin, la cité Carle-Vernet sera décorée. Voilà pour les actions menées par la mairie.
De l’autre côté de la gare, les allées de Tourny brillent de tous leurs feux. Les associations de commerçants ont posé elles-mêmes leurs décorations et sont subventionnées à hauteur de 40 à 60 % par la mairie. A Saint-Jean, aucune association n’a présenté de projet. « L’association qui d’habitude pilote le dossier a manqué de moyens », affirme Isabelle Grolleau-Heng à la direction du développement économique. Pas assez d’argent pour financer à hauteur de moitié. Noël ne s’embarrasse pas de paillettes à Belcier.

Camille Lem

Vincente, boulangère pour une bouchée de pain

17:02 Les gens, Place Ferdinand-Buisson Pas de commentaire
Elle est cachée derrière son comptoir, occupée à épousseter les miettes ou installer les chocolatines dans la vitrine. Vincente Caillaud a 68 ans, porte des lunettes et travaille depuis sept ans à la boulangerie de la place Ferdinand-Buisson. Pourtant, rien ne la prédestinait à faire cuire un jour des baguettes en tablier blanc. Selon son expression : « La boulangerie, ça m’est arrivé comme un cheveu sur la soupe. » Car son parcours n’a rien de commun.

Lire la suite…