Chacune son bout de trottoir

17:29 Sur le trottoir 15 commentaires

Dans le milieu de la prostitution, il existe une règle tacite : un secteur doit être quadrillé par ethnies. Les anciennes ont négocié l’accord de façon à ce que chacune ait sa rue. Les ennuis commencent quand cette négociation n’est plus respectée. Même si les filles n’y sont pour rien. La rénovation du quartier les oblige à se concentrer là où le tram ne passe pas. Alors, on assiste à une sectorisation par ethnie. Résultat : des conflits parfois violents.

Lire la suite…

C’était mieux, avant…

21:25 Au fil des rues, Place Ferdinand-Buisson 1 commentaire

Soixante ans qu’Annie Trély vit ici. Son quartier elle l’a connu à toutes les sauces. Vivant et empli de commerces ou désert et mal famé. Elle nous emmène dans les rues du Belcier de son passé.

Mélanie Favreau et Carole Filiu

Euratlantique : « on ignore le nombre d’emplois créés »

20:51 Au fil des rues, C'est arrivé près de chez vous, Derrière les pelleteuses, Dossier : LGV et pôle d'affaires, L'îlot Saint-Jean, Sur le trottoir Pas de commentaire

Mardi 9 décembre, 11h35, Alain Juppé nous reçoit dans son bureau, pour un entretien d’une trentaine de minutes. Tout juste le temps d’évoquer les dossiers importants traités dans ruesdelagare. Quelques photos détendues devant l’immense toile qui orne le mur. Dehors, les lycéens manifestent et se font bruyamment remarquer.

Lire la suite…

Un conseil matrimonial ? Jésus à l’écoute

19:49 Au fil des rues, Les gens Pas de commentaire
Les tziganes évangélistes à l'écoute des conseils du pasteur Ferriz
> Les tziganes évangélistes à l’écoute des conseils du pasteur Ferriz

Le pasteur Jean-Paus Azaïs, dit “Canou”, est fier du travail réalisé depuis trente ans par sa mission protestante auprès de la communauté tzigane, au coeur du quartier Belcier où, selon lui, réside le vice.
Lire la suite…

Dieu bénisse les Tziganes

19:46 Au fil des rues, Les gens 1 commentaire

“Vie et Lumière” : l’enseigne énigmatique, qui trône au rond-point du pont en U, peut intriguer le passant. C’est en fait le nom d’un mouvement pentecôtiste tzigane. Qui sont ces fidèles ? Que croient-ils et pourquoi viennent-ils ici ? Pour le comprendre, Ruesdelagare a suivi le culte dimanche matin.
Lire la suite…

Le sang coule rue Bac-Ninh

21:54 Au fil des rues 2 commentaires

Il est 1h. Belcier s’est endormi. Les rues sont désertes et silencieuses. Derrière une porte en fer, au 18 rue Bac-Ninh, le bruit lancinant d’une scie électrique se fait entendre. Ici la journée ne fait que commencer. Les salariés de l’entreprise de vente en gros “Baptista et Fournier” viennent de recevoir une cargaison de carcasses de porcs. Deux vidéos qui parlent d’elles-mêmes.

Lire la suite…

D’où vient le nom de cette rue ?

20:18 Au fil des rues Pas de commentaire

Annick Descas est guide conférencière à l’office de tourisme de Bordeaux. Le 22 octobre dernier, elle a publié le “Dictionnaire des rues de Bordeaux”. Pour ruesdelagare.fr, elle a fait le tour du quartier, croisant sur son chemin des canards sur le pont du Guit ou la Gestapo rue Charles Domercq. A vos souris.


Agrandir le plan

(Si le texte dans l’info-bulle n’apparaît pas en entier, cliquez-glissez hors de la bulle pour la recadrer.)

Elodie Morisset

Des grands crus qui valent leur pesant d’or

13:19 Au fil des rues Pas de commentaire

Malgré les apparences, le quartier Belcier recèle des trésors. L’une de ces mines d’or appartient à la société Lucien Bernard. Un immense entrepôt, qui s’étend de la rue de Son Tay jusqu’au quai de Paludate. Sous ces voûtes, sont concentrés les grands crus classés de la branche vente du groupe, Millésima, le leader européen de la vente à distance. Petit tour du propriétaire.

S’il est impossible d’obtenir la valeur de l’ensemble du stock de Millésima, on sait que le chiffre d’affaires de la société s’élève à 25 millions d’euros par an. Et que le stock vaut plusieurs dizaines de millions d’euros… au minimum.

Géraldine Houdayer, Jonathan Landais, Jean-Christophe Wasner

Paroles de Belcier

20:53 Les gens Pas de commentaire

Rue de l’Abbesse, rue de Son Tay ou rue de Roullet, derrière les portes closes, les habitants s’expriment sur ce quartier qu’ils aiment ou détestent, qu’ils viennent de découvrir ou qu’ils aimeraient quitter.

> Gilberte et Didier sont intarissables sur leur quartier.

Lire la suite…

Le PC veut mobiliser les riverains

13:36 C'est arrivé près de chez vous Pas de commentaire

Mercredi 26 novembre, quelques habitants de Belcier se sont retrouvés au Kilian. Objectif de la réunion organisée par le Parti communiste : évoquer les conséquences du projet Euratlantique sur leur quartier.

Lire la suite…

« Billets précédents