Euratlantique : « on ignore le nombre d’emplois créés »

20:51 Au fil des rues, C'est arrivé près de chez vous, Derrière les pelleteuses, Dossier : LGV et pôle d'affaires, L'îlot Saint-Jean, Sur le trottoir Pas de commentaire

Mardi 9 décembre, 11h35, Alain Juppé nous reçoit dans son bureau, pour un entretien d’une trentaine de minutes. Tout juste le temps d’évoquer les dossiers importants traités dans ruesdelagare. Quelques photos détendues devant l’immense toile qui orne le mur. Dehors, les lycéens manifestent et se font bruyamment remarquer.

Lire la suite…

La voiture et le train, duo infernal de Belcier

13:01 Derrière les pelleteuses, Dossier : LGV et pôle d'affaires 1 commentaire

Habiter à côté de la gare, c’est pratique : le train et le tram sont accessibles en cinq minutes. Mais c’est aussi une source importante de nuisances : le bruit des trains, la circulation et le stationnement sont les préoccupations principales des habitants de Belcier. Qui redoutent d’autant plus ces problèmes que l’arrivée de la LGV et du quartier d’affaires multipliera le trafic par quatre dans le quartier. Et les divergences sont grandes entre les souhaits des riverains et les projets des décideurs.

Pour les habitants de la rue des Terres de Borde, comme le dit la morale de la fable, « Selon que vous serez… » à droite ou à gauche du pont en U, vous ne serez pas traité de la même manière. Certains ont droit à un mur anti-bruit ; les autres à une grille, jolie certes, mais dont l’isolation phonique n’est pas la qualité première.

Lire la suite…

Il pleut dans la gare !

13:55 Derrière les pelleteuses, Sur les rails Pas de commentaire

Huit serpillères étalées au rez-de-chaussée et au sous-sol, une zone quadrillée pour les clients, avec cette inscription : “Attention aux travaux : veuillez respecter le périmètre de sécurité mis en place”. Un trou dans le sol ? Un passager malade ? Rien de tout ça, juste la pluie. Quelques gouttes qui passent à travers le toit vétuste de la gare. Mais la SNCF déploie les grands moyens. «C’est pour éviter que les gens glissent », nous dit-on.

L.D et G.L

Le triste destin de la passerelle Eiffel

13:50 Derrière les pelleteuses Pas de commentaire
> La passerelle traverse la Garonne sur plus de 500 mètres. (Photo DR)
> Même amputée, la passerelle Eiffel n’a pas dit son dernier mot. (Photo DR)

Il faut bien avouer qu’elle a perdu de sa superbe. Pensez. Passer du statut de pont ferroviaire à celui de simple curiosité historique : c’est la vie duraille. La passerelle Eiffel, première réalisation du jeune Gustave en 1858, semble bien proche de sa fin. Si proche que le processus de sauvegarde lancé par les descendants de l’ingénieur ressemble à un acharnement thérapeutique. Pourtant, la sauver est à la fois possible, légitime et… fortement conseillé par l’UNESCO aux pouvoirs publics.

Lire la suite…

Et si on la mettait debout ?

13:47 Derrière les pelleteuses Pas de commentaire
(photo-montage David Durand)

Une promenade, une tour… Architectes et graphistes se sont penchés sur l’avenir de la passerelle Eiffel. Passage en revue de deux idées lumineuses parmi d’autres.
Lire la suite…

Les brebis égarées

18:16 Derrière les pelleteuses, Place Ferdinand-Buisson, Sur le trottoir Pas de commentaire
Des préservatifs usagés, utilisés lors des passes des prostituées, sont abandonnés sur le chantier de l'église. (Photo: C. L )
> Des préservatifs usagés, utilisés lors des passes des prostituées, sont abandonnés sur le chantier de l’église.

Une grande flèche d’un vert fluorescent s’élève dans les airs. Les mauvais esprits lui trouveront une forme phallique. Cylindrique et nervurée, elle bande vers le ciel. Approchez, approchez… une discrète croix noire y est accolée. Cette flèche n’est autre que le baptistère de l’Eglise St-Jean de Belcier. En pleine construction, elle n’est pas encore habitée par la présence du Seigneur.

Lire la suite…

“Faut pas avoir le vertige”

20:37 Derrière les pelleteuses Pas de commentaire

« Monter là-haut pour interviewer le grutier ? Houla mademoiselle, même nous on n’a pas l’autorisation d’y aller ! » me répond le chef de chantier de l’îlot Armagnac. Qu’à cela ne tienne : la caméra montera toute seule. Enfin, avec l’aide de “Tonio”. Quarante-six mètres plus haut et après 15 minutes d’ascension - à l’échelle s’il vous plait…

Laura Huyghe


VideoGrutier
envoyé par ijba

Ilot Armagnac : du retard sur le chantier

20:28 Derrière les pelleteuses Pas de commentaire
> L’îlot Armagnac tel qu’il a été imaginé par Catherine Furet, l’architecte du projet.

175 logements étudiants et 93 pour les familles, au pied du pont du Guit, le projet de Gironde Habitat est l’un de ceux qui vont transformer le quartier. C’est surtout le seul qui ait déjà connu un début d’exécution, même si le chef de chantier prévoit déjà des retards de livraison.

Lire la suite…

Belcier, les ouvriers manquent de jus

19:30 Derrière les pelleteuses Pas de commentaire

Eglise Saint-Jean de Belcier. Sur le chantier, l’ambiance est un peu lourde. L’entreprise qui emploie les deux électriciens en action vient de perdre son contrat avec EDF. « Une entreprise a dû proposer moins cher », avance Patrick. En janvier, il n’y aura « peut-être » plus de travail.

Lire la suite…

Les travaux de la gare : un jeu dont vous êtes le héros

13:24 Derrière les pelleteuses 1 commentaire

La mission, si vous l’acceptez, est de rejoindre l’Etap Hotel depuis la sortie de la gare. Les travaux et leurs créatures fantastiques se dressent face à vous pour perturber votre parcours. Bon courage.

Lire la suite…

« Billets précédents