Père Noël sous surveillance

19:51 Au fil des rues, Les gens

1er décembre. C’est le moment d’installer les décorations de Noël. Un vieil homme s’attelle à la tâche à l’angle de la rue Sarrette et de l’allée Eugène-Delacroix. C’est Armando. « Dans mon pays, le Portugal, c’est une tradition de décorer les maisons. »

Alors pour se rappeler son Portugal, Armando ne lésine pas : ampoules clignotantes dans l’olivier du jardin, Père Noël qui grimpe au mur de la maison et guirlande lumineuse qui court le long de la toiture. La bâtisse se voit de loin. Les passants dans la rue trouvent ça joli. Armando n’est pas peu fier. Sa maison est la seule décorée du quartier.

Mais en parcourant l’installation, l’œil s’arrête sur une tâche noire.

C’est une petite caméra, noyée dans la lumière de la guirlande multicolore installée sur l’appentis. Armando explique. « En juillet, des personnes ont fracturé mon portail pour entrer chez moi. » Depuis, il a installé son propre système de vidéo-surveillance : une caméra, reliée à la télévision dans le salon. Et pour la nuit, un projecteur qui éclaire la cour. « Le quartier n’est pas moins sûr qu’ailleurs. Mais comme ça, je peux voir les gens qui s’arrêtent devant mon portail. »

Armando est allé plus loin. « Les pics du portail ne coupaient pas. Je les ai affutés un peu. Et puis j’ai rajouté du barbelé au-dessus du mur pour que les gens ne passent pas. »

Jean-Christophe Wasner

Laisser un commentaire

Votre commentaire
Merci de soigner l'orthographe et d'éviter le langage SMS.

Attention: La modération de votre commentaire peut demander un peu de temps. Ne renvoyez pas votre commentaire s'il n'apparaît pas immédiatement.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>