Ilot Armagnac : du retard sur le chantier

20:28 Derrière les pelleteuses
> L’îlot Armagnac tel qu’il a été imaginé par Catherine Furet, l’architecte du projet.

175 logements étudiants et 93 pour les familles, au pied du pont du Guit, le projet de Gironde Habitat est l’un de ceux qui vont transformer le quartier. C’est surtout le seul qui ait déjà connu un début d’exécution, même si le chef de chantier prévoit déjà des retards de livraison.

Aujourd’hui, Victor De Brido, chef de chantier, est arrivé à 7h à l’îlot Armagnac et ne pense pas repartir avant 20h. « C’est comme ça pour l’encadrement, les ouvriers, eux, ont des horaires moins importants. » Depuis le mois de juin, il travaille ici pour l’entreprise SNEGSO sur un chantier d’envergure pour le quartier.

Depuis un mois, ils ne sont plus qu’une quinzaine à travailler sur l’un des projets phares du réaménagement de l’îlot Armagnac : « Sur un projet comme ça, on devrait être une cinquantaine », explique Victor.

Effectivement, depuis quatre semaines, le chantier tourne au ralenti. Et pourtant, il doit être bouclé dans moins de quinze mois : « On en est aux fondations et on est bloqué par la maîtrise d’œuvre qui n’est pas d’accord sur le choix de nos fournisseurs. Ils se sont rendu compte que certaines choses n’allaient pas, donc on reprend tous les plans pour les vérifier. »

Quand le chantier reprendra-t-il son rythme normal ? Difficile à dire, mais Victor De Brido a un avis sur la question.

Isabelle Halliez

Laisser un commentaire

Votre commentaire
Merci de soigner l'orthographe et d'éviter le langage SMS.

Attention: La modération de votre commentaire peut demander un peu de temps. Ne renvoyez pas votre commentaire s'il n'apparaît pas immédiatement.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>