Ecole inquiète

19:04 C'est arrivé près de chez vous
n> Aurore Belgold, directrice de l'école Ferdinand Buisson
> Aurore Bengold, directrice de l’école Ferdinand-Buisson

A Belcier comme ailleurs, les enseignants sont inquiets. Jeudi dernier, trois enseignants sur cinq étaient en grève pour protester contre la diminution du nombre de postes dévolus au Réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficultés (Rased).

 

A l’école Ferdinand-Buisson, 10 % des élèves profitent du Rased. Chaque semaine, un psychologue scolaire et une maîtresse dite “d’adaptation” viennent apporter leur soutien aux élèves qui en ont besoin. « Normalement, le dispositif est complété par un poste de rééducateur, explique la directrice Aurore Bengold, mais le nôtre est en formation. » Et n’a pas été remplacé. « C’est sûr qu’il y a des élèves à qui ça ferait du bien. Ça leur permettrait de se poser et de travailler plus efficacement. »

En attendant, pas de rééducateur et, à la rentrée peut-être, plus de psychologue ni de maîtresse d’adaptation. « Ce serait un vrai drame. Les enfants vont en pâtir. Il faudrait vraiment que Xavier Darcos mette les pieds dans une école pour se rendre compte. »

Se rendre compte que les professionnels du Rased ont des compétences différentes et qu’ils apportent aux élèves une aide indispensable. « Ils ont eu une formation de deux années supplémentaires spécialisée dans l’aide aux enfants en difficulté. Quant au psychologue scolaire, c’est un autre métier. Des élèves sont en échec pour des raisons qui ne sont pas scolaires. Et bientôt, il n’y aura plus personne pour les aider. »

A l’école Ferdinand-Buisson, la maîtresse d’adaptation s’occupe d’une dizaine d’élèves qu’elle voit trois fois trois quarts d’heures par semaine. En tout, 2 h 15 par semaine. « Si elle n’est plus là, on continuera de s’occuper des enfants en difficulté mais l’aide sera moindre. »

Jeudi dernier, Aurore n’a pas fait grève, elle portait un badge “Enseignant mécontent” : « Je n’avais pas les moyens financiers de faire grève. La prochaine fois, on verra. Mais les enseignants qui ne font pas grève, ça ne veut pas dire qu’ils sont d’accord. »

Isabelle Halliez

Laisser un commentaire

Votre commentaire
Merci de soigner l'orthographe et d'éviter le langage SMS.

Attention: La modération de votre commentaire peut demander un peu de temps. Ne renvoyez pas votre commentaire s'il n'apparaît pas immédiatement.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>