Quartier de la gare, papiers obligatoires

21:30 Au fil des rues, C'est arrivé près de chez vous

Il est un peu plus de 14 heures, ce mercredi. Sur le Pont en U, une voiture de police s’arrête à hauteur d’un piéton. Contrôle inopiné.

L’homme au bonnet obtempère. Par talkie walkie, les policiers vérifient son identité, le fouillent. Rien à signaler, l’individu peut repartir.

L’homme en question, David Rosé, habite Belcier. Il emprunte ce pont trois fois par jour, mais c’est son premier contrôle. Il voit de plus en plus souvent la police dans le quartier :

Normalement, la demande d’identité est liée à la recherche de l’auteur d’un délit. Autour de la gare, la situation est différente. C’est la « recrudescence des infractions » qui expliquerait cette spécificité. Une réquisition du Procureur de la République autorise les vérifications d’identité. Selon le commandant Pallas, responsable de la communication et chef d’état-major adjoint, ces contrôles sont « limités dans l’espace et le temps. Dans ce quartier, nous n’avons pas besoin de les justifier ».

A suivre…

Géraldine Houdayer et Clément Le Goff

Laisser un commentaire

Votre commentaire
Merci de soigner l'orthographe et d'éviter le langage SMS.

Attention: La modération de votre commentaire peut demander un peu de temps. Ne renvoyez pas votre commentaire s'il n'apparaît pas immédiatement.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>