“Eloignez-vous de la bordure du quai s’il vous plait”

19:25 C'est arrivé près de chez vous, Sur les rails

La voix des haut-parleurs parvient, étouffée, jusqu’au Pont en U qui surplombe les quais.

“Votre attention s’il vous plaît. En raison d’un incident technique, le TER numéro 8352 en provenance de Mar..”

Un train Corail entre en gare. Le pont tremble, le crissement du freinage couvre l’annonce, des vapeurs âcres de diesel montent de la machine. Les gens qui attendent, répartis sur toute la longueur du quai, s’agglutinent devant les portes qui s’ouvrent dans un bruit d’air comprimé. Un enfant sort le premier, court et se jette dans les bras d’un homme. Les passagers descendent et s’engouffrent dans les escaliers qui mènent au souterrain. Les autres montent et disparaissent dans les rames. Le quai est vide.

“Pour votre sécurité, merci de ne pas laisser vos bagages sans surveillance.”

Voie 1, repère B. Un homme en uniforme de contrôleur tire une valise noire aux coutures violet-SNCF. Arrivé à hauteur du cendrier en pierre, il jette sa cigarette sur les rails et continue d’un pas pressé. Un homme en jean, chemise bleue à carreaux et baskets, débouche du même endroit d’un pas lent. Il s’arrête à hauteur du cendrier, se penche au dessus, regarde les mégots. Il en prend quelques-uns, les met dans sa poche et s’éloigne du même pas lent.

“Le train TGV numéro 3426, en provenance de Toulouse-Matabiau et à destination de Paris-Montparnasse, est annoncé voie 2. Éloignez-vous de la bordure du quai s’il vous plaît.”

Un jeune homme en gilet de sécurité à bandes fluorescentes pousse un petit chariot. Il s’arrête devant un panneau d’affichage, l’ouvre et remplace la publicité pour un Blackberry Orange contre une autre pour une paire de bottes Ara. A côté, un homme assis sur un banc l’observe. Il sort de son sac de voyage un Tupperware transparent et commence à manger. Sur le quai d’en face, une femme envoie des baisers à travers la vitre d’un train sur le départ. L’horloge à l’autre extrémité de la gare indique 13 h.

Au loin, à l’autre bout de la gare, une lumière teintée de jaune traverse la verrière. Les rails se rejoignent, les fils électriques s’entremêlent, les gens forment une foule uniforme. Seuls les deux phares rouges d’une locomotive et les chiffres oranges des horloges digitales brillent dans la semi-obscurité.

Laura Huyghe

Laisser un commentaire

Votre commentaire
Merci de soigner l'orthographe et d'éviter le langage SMS.

Attention: La modération de votre commentaire peut demander un peu de temps. Ne renvoyez pas votre commentaire s'il n'apparaît pas immédiatement.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>